On a dit de nous

VOIR, Montréal, par Christian Saint-Pierre, 1er mars 2007

Le Théâtre Complice s’est donné pour mission de faire découvrir à son public des oeuvres singulières. Depuis 1994, Denis Lavalou endosse ce mandat avec autant de jugement que de talent.

Josée Bilodeau – radio-Canada.ca janvier 2005

Connaître des voix rares – On ne peut que saluer le Théâtre Complice, et sa mission de faire connaître des paroles rares, passées et présentes, et qui nous permet aujourd’hui de découvrir ces magnifiques textes de Daniel Keene, montés pour la première fois au Québec.

Stéphane Despatie, VOIR, 13 janvier 2005

En plus de nous faire découvrir un auteur qui se fait de plus en plus remarquer sur la scène internationale, Denis Lavalou et Marie-Josée Gauthier nous proposent un travail tout en finesse.

Lise Gagnon, Cahiers de Théâtre JEU, juin 2005

C’était la toute première fois que des textes de Daniel Keene étaient joués en sol américain. Il convient donc de saluer l’initiative du Théâtre Complice de nous proposer cet univers exigeant, trouble et troublant, et plus encore, d’avoir donné une voix si juste aux exilés de Keene.

Solange Lévesque, LE DEVOIR, lundi 10 janvier 2005

Magnifique soirée du Théâtre Complice – Avec ces trois courtes pièces de Daniel Keene, auteur australien contemporain qui n’a jamais été joué au Québec mais qui connaît une popularité croissante en Europe, il y a bien des chances que le Théâtre Complice fasse parler de lui, car le spectacle d’excellente tenue qu’il offre actuellement mérite qu’on en dise tout le bien qu’on en pense autant qu’il mérite d’être vu.

«ON NE PEUT QUE SALUER LE THÉÂTRE COMPLICE, ET SA MISSION DE FAIRE CONNAÎTRE DES PAROLES RARES, PASSÉES ET PRÉSENTES.»

JOSÉE BILODEAU RADIO-CANADA.CA JANVIER 2005