Membres permanents

Au jour d’aujourd’hui, le Théâtre Complice est dans les mains de Denis Lavalou qui assure le poste de directeur général et artistique sous l’œil demeuré complice de la fondatrice de la compagnie, Marie-Josée Gauthier. Tous deux siègent également au Conseil d’administration de la compagnie.

 

DENIS LAVALOU

Formé comme interprète et dramaturge à Paris, puis comme metteur en scène au Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal, détenteur d’une maîtrise de Lettres sur le théâtre de Ionesco, Denis Lavalou, metteur en scène, auteur, interprète, enseignant, dramaturge, directeur général et artistique du Théâtre Complice à Montréal, est passionné par tous les aspects de la création théâtrale.

Metteur en scène, il présente, essentiellement dans le cadre du Théâtre Complice des textes de Marguerite Duras, Marie-Line Laplante, Daniel Keene, Philippe Besson, Fabrice Melquiot. Il met en scène et interprète en 2013, Les hivers de grâce de Henry David Thoreau, puis, en 2014, Le Souffleur de verre, deux spectacles dont il signe l’écriture et la mise en scène. Depuis longtemps complice de la compagnie de théâtre jeune public L’arrière-Scène, il s’est vu confier la mise en scène du dernier texte de Serge Marois, Les mains de mon père.

Interprète, il se prête autant aux textes classiques qu’aux créations contemporaines sous la direction de nombreux créateurs québécois parmi lesquels, Philippe Ducros, Daniel Roussel, Marie-Josée Gauthier, Christian Lapointe, Marie-Louise Leblanc, Serge Marois, Wajdi Mouawad, Claude Poissant et Mani Soleymanlou. Il travaille aussi avec des metteurs en scène européens tels Moshe Leiser et Patrice Caurier, Kristian Frédric, David Gauchard, Sylviane Fortuny et Cédric Dorier. Durant la saison 12-13, il a été présent sur la scène du Théâtre du Nouveau Monde à Montréal et en tournée européenne avec Les Femmes savantes sous la direction de Denis Marleau. En 2014, il est de la distribution de TROIS, de Mani Soleymanlou, présenté en primeur au FTA et en reprise à l’automne 2014 au Théâtre d’Aujourd’hui.

Membre du Centre des Auteurs Dramatiques, outre Le Souffleur de verre, finalisé en 2009, parmi ses textes récents, une adaptation de Hänsel et Gretel créée au Petit Théâtre à Lausanne en décembre 2011 sous la direction de Cédric Dorier; et Quand, (mention spéciale pour la qualité de son écriture dans le cadre du prix Gratien Gélinas 2012). Il travaille actuellement sur un nouveau texte jeune public, Le P’tit Comme, avec l’idée d’en écrire à la fois le roman et la pièce. Je serai Émil Sainclair, une adaptation théâtrale pour le public ado et adulte du roman de Herman Hesse Demian est aussi en cours. Le texte du spectacle créé à L’Usine C à Montréal en février 2013, Les hivers de grâce de Henry David Thoreau, d’après les écrits de l’auteur américain, vient d’être publié aux Éditions de la Pleine Lune, à Montréal (www.pleinelune.qc.ca).

Dramaturge, non seulement il documente ses propres projets de mise en scène, mais il a assisté aussi Kristian Frédric dans ses mises en scène de Big Shoot de Koffi Kwahulé (2004) et de Moitié-Moitié de Daniel Keene (2007) et, en 2014, Cédric Dorier dans Misterioso 119, autre pièce de Koffi Kwahulé présentée au Théâtre de Vidy à Lausanne, Suisse, en mars 2014. Aussi, il participe régulièrement à la rédaction des Cahiers du théâtre Denise Pelletier à Montréal.

Enseignant, il collabore régulièrement avec l’École de théâtre du CEGEP de St-Hyacinthe (2007, 2009) et avec l’École Nationale de Théâtre du Canada (2005, 2014, 2015)

Denis Lavalou est récipiendaire du prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton 2012, du Conseil des Arts du Canada, décerné annuellement à des artistes canadiens à mi-carrière dont les réalisations ont été exceptionnelles.

Acteur et metteur en scène profond et passionné, sa démarche, caractérisée par une attention soutenue au texte, ne craint ni le silence ni la lenteur et se démarque par son intériorité. Dictionnaire des artistes du théâtre québécois. Éd. JEU/QUÉBEC AMÉRIQUE 2008

CV complet sur le site de l’agence Mériem Chaïeb <www.agencemeriemchaieb.com>

 

MARIE-JOSÉE GAUTHIER

 

Après avoir travaillé comme danseuse Marie-Josée Gauthier entreprend une formation de comédienne. Elle a joué dans plusieurs films dont Trois pommes à côté du sommeil, Sous les draps les étoiles, Thirty-two short films about Glenn Gould et Le violon rouge, deux films du réalisateur François Girard et dans Monica la Mitraille réalisé par Pierre Houle. Au théâtre, on la retrouve notamment dans Les chantiers de la bombe, Une sorte d’Alaska, L’affaire Tartuffe et Six personnages en quête d’auteur (m.e.s. de Wajdi Mouawad, théâtre de Quat’sous). En 2009, elle est de la distribution de My name is Jean-Paul, (Th. D’Aujourd’hui) d’après l’œuvre de Jean-Paul Daoust et du premier volet de Sexy Béton d’Anabel Soutar (projet Porte-parole), deux spectacles mis en scène par André Perrier. On reverra durant la saison 2012-2013 Marie-Josée dans My name is Jean-Paul en tournée, et elle participe également à la reprise en français de la dernière production de la compagnie Porte-Parole, Seeds ou Grains à la Licorne à Montréal dès le 4 septembre 2012.

Cofondatrice, en 1994, du Théâtre Complice, elle s’illustre comme comédienne dans les productions de la compagnie telles La Musica Deuxième (94-95), Le Shaga et Yes peut-être (02) de Marguerite Duras, L’Homme assis et Comme des chaises de Marie-Line Laplante (2000), Roche, papier, ciseau de Daniel Keene (04) et Les jours fragiles (07), principalement sous la direction de Denis Lavalou. Elle y a également signé la mise en scène de Dialogue avec un brillant partenaire de Jean Tardieu, de La pluie de Daniel Keene (spectacle Roche, papier, ciseaux…), et cosigné la mise en scène de la toute dernière production de la compagnie : C’est ainsi mon amour que j’appris ma blessure, de Fabrice Melquiot. En outre, elle a participé à la mise en scène de Moitié-Moitié, de Daniel Keene à titre de conseillère au jeu.

Parmi ses autres travaux de mise en scène, citons Lucky Lady de Jean-Marc Dalpé, Juliette d’Estelle Clareton, Mi-ricordo de Veronica Melis et La maison de Bernarda de Federico Garcia Lorca, dans une version théâtrale et chorégraphique produite et diffusées par le réseau des Maisons de la culture de Montréal, et reprise en 2006 salle Fred Barry.

Marie-Josée Gauthier enseigne à l’École Nationale de Cirque depuis 2006 et propose des stages de direction du jeu aux élèves de l’ADMMI (Ateliers de Danse Moderne de Montréal) depuis 2008.

NOTRE DÉMARCHE NE SE VEUT PAS RATIONNELLE, MAIS INSTINCTIVE, HUMAINE ET TOUJOURS POÉTIQUE.